La rétinopathie diabétique (RD), complication microvasculaire du diabète, reste une cause importante de malvoyance et la première cause de cécité chez les sujets de moins de 60 ans dans l’ensemble des pays industrialisés. Cette évolution handicapante est due à la prise en charge souvent trop tardive de cette affection. En effet, la RD est une affection silencieuse pendant de nombreuses années ; elle ne devient symptomatique qu'au stade de complications.

Seul un examen effectué régulièrement peut permettre de la diagnostiquer précocement et de la traiter. La cécité et la malvoyance liées à la RD sont en effet en grande partie évitables grâce au traitement par laser dont l’efficacité a été depuis longtemps démontrée par des études randomisées.
Un dépistage annuel de la rétinopathie diabétique par un fond d’œil est recommandé par les sociétés savantes, telles que l’ALFEDIAM ou l’ANAES.

Votre ophtalmologiste est la personne idéale pour réaliser ce dépistage.

Un réseau de centre de dépistage est aussi à votre disposition sur l’Ile de France. Des photos couleurs du fond d’œil sont réalisées à l’aide d’un appareil que l’on appelle rétinographe.
Elles sont transmises de façon sécurisée par internet à un centre de lecture où un ophtalmologiste les interprétera en différé. Le résultat avec la conduite à tenir est ensuite envoyé dans les 72 heures au centre de dépistage qui vous les communiquera.

Pour plus d’informations et pour connaître la liste des centres de dépistage consultez ce lien.