Infos

Le service d'ophtalmologie est situé au secteur bleu, porte 12, rez-de-chaussée.

Nous vous accueillons du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 16h30 et le vendredi de 9h à 12h pour tout renseignement.

Adresse
2 rue Ambroise Paré
75010 Paris

Coordonnées
Tél. 0149966478 / 0149956479
Fax 0149956483

Notre histoire

C'est en 1839 que la municipalité de Paris décida la construction d'un hôpital dans les quartiers déshérités du nord de Paris à la suite des épidémies de choléra survenues les années précédentes.
C'est grâce à un legs d'Elisa Roy, Comtesse de Lariboisière, et veuve d'un général de Napoléon que sa construction a pu commencer.

Les plans, très modernes pour l'époque, ont été conçus par l'architecte Pierre-Martin Gauthiersous la forme d'un hôpital pavillonnaire. Chaque pavillon était dédié à l’une des grandes maladies de ce temps : choléra, syphilis, tuberculose etc.

Mais c'est en 1907 que fut achevée la construction d'un pavillon d'Ophtalmologie selon les plans du Pr Victor Morax, premier bâtiment conçu spécifiquement pour cette spécialité à l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris.
Le Pr V.Morax fut le chef de Service jusqu'en 1929. Membre de l'Institut Pasteur il a découvert un bacille responsable d'une conjonctivite chronique auquel son nom est attaché, le bacille Moraxella Lacunata. Membre de l'Académie de Médecine il fut l'auteur de nombreuses publications scientifiques et laissa de nombreux élèves. Son nom fut donné au bâtiment d'Ophtalmologie dont il avait imaginé les plans, conçus pour accueillir les pièces d'examen spécifiques à l'Ophtalmologie, notamment pourle bloc opératoire, les tests de lecture ou l'examen du fond d'œil. Ils comprenaient même un laboratoire photographique capable de développer des photos en couleur de l'œil.
Ce bâtiment est resté celui de l'Ophtalmologie jusqu'en 2003 et avait peu changé depuis sa construction. Il est maintenant détruit pour permettre la construction du "nouveau Lariboisière". Le service d'Ophtalmologie occupe un autre pavillon et sera de nouveau rénové.

Naissance du projet

Décision par le conseil municipal de Paris de construire un hôpital Nord suite aux épidémies de choléra de 1832 et 1839.
1839

Construction de l'hôpital

L’architecte Pierre-Martin Gauthier conçoit un hôpital moderne pavillonnaire.

Sa dénomination lui vient suite à l’importante donation effectuée par Élisa Roy, comtesse de Lariboisière, enterrée dans la chapelle de l’hôpital.

Le premier service d'ophtalmologie de l'Assistance Publique est celui du Dr Delens à Lariboisière.
1854

Professeur Victor Morax

Victor Morax

Il est nommé à la tête du service d’Ophtalmologie.
Né en Suisse, il obtient son doctorat de médecine de la faculté de Paris en 1894.
Membre de l’institut Pasteur il découvre le bacille Moraxella Lacunata, à l’origine de la conjonctivite chronique. Autant clinicien qu'ophtalmologue, bactériologue ou chirurgien il est nommé membre de l’académie de médecine de Paris. Il est auteur de nombreuses publications scientifiques.
1903 - 1929

La salle de réfraction et de mesure de l'acuité visuelle en 1907 et 2000

La salle de réfraction et de mesure de l'acuité visuelle en 1907 et 2000

Les lignes rouges au sol marquent la distance en mètres par rapport au test de lecture. Le carrelage n'avait pas changé. En 2006 le service d'Ophtalmologie a été transféré dans des locaux rénovés.
1907

Le bloc opératoire d'Ophtalmologie à son ouverture en 1907 et en 1996.

Le bloc opératoire d'Ophtalmologie à son ouverture en 1907 et en 1996.

On reconnaît les lave-mains qui n'avaient pas changé. En 2000 le bloc opératoire a été transféré dans des locaux entièrement modernisés.
1907

Consultation d'ophtalmologie dans les années 1920

Consultation d'ophtalmologie 1920
1920

Pr Edward Hartmann & Mme Braun Vallon

Le Pr Edward Hartmann élève du Pr Morax lui succède. Il est mobilisé durant les deux guerres mondiales et de retour à Paris à la fin de 1945, il oriente ses travaux sur le développement de la vision binoculaire. Entre 1950 et 1962, il est secrétaire du Conseil international d’Ophtalmologie.

Il avait confié à Madame Braun Vallon le soin d’organiser un service d’orthoptie et d’y créer un enseignement. Elle devint en 1946 la première femme Ophtalmologiste des Hôpitaux et rédigea de nombreux articles concernant la vision binoculaire. Elle s’intéressa à la Correspondance Rétinienne, décrivit les petits angles d’anomalie et l’union binoculaire. Elle dirigea le service d’ophtalmologie des enfants malades de 1956 à 1969.
1945 - 1958

Professeur René Campinchi

Professeur René Campinchi
1974

Professeur Alain Gaudric

Alain Gaudric


Emérite professeur des universités de Paris 7, ses travaux portent sur les maladies de la rétine, notamment les maladies vasculaires rétiniennes et la chirurgie de la rétine. Il est membre de plusieurs sociétés savantes en Ophtalmologie dont il fait partie du comité exécutif. Il est également membre du comité de rédaction de prestigieuses revues internationales. Avec son équipe, il s’est particulièrement intéressé au traitement de l’Œdème Maculaire Diabétique, de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, des Occlusions Veineuses Rétiniennes et des maladies rares des vaisseaux rétiniens. Il est ainsi co-auteur de nombreux ouvrages sur les maladies et l’imagerie de la rétine et auteur ou co-auteur de centaines d'articles sur les maladies rétiniennes.
1991 - 2010

Le pavillon d'Ophtalmologie en 1907 et en 2000

Le pavillon d'Ophtalmologie en  1907 et en 2000

Il est maintenant démoli pour faire place à la construction du "Nouveau Lariboisière"
2000

Professeur Pascale Massin


Professeur des Universités et chef de service à l’Université de Médecine Paris 7, après avoir été Praticien Hospitalier depuis 1996 au sein du Pôle « Neuro-Sensoriel Tête et Cou » de l’Hôpital Lariboisière. Elle est spécialiste de la prise en charge médico-chirurgicale des maladies de la rétine, et tout particulièrement, des complications oculaires du diabète.
Elle a également une grande expérience de la recherche clinique, et a bénéficié depuis 2003, d’un contrat INSERM pour la recherche clinique sur la rétinopathie diabétique. Elle a publié plus de nombreux articles, chapitres de livre ou résumés sur différents sujets de recherche concernant les maladies de la rétine et notamment de la rétinopathie diabétique.
2010 - 2014

Professeur Ramin Tadayoni

Ramin


Professeur d'ophtalmologie à l'Université de Paris 7-Sorbonne Paris Cité, il est actif dans de prestigieuses sociétés de rétine dont membre du conseil d'administration d'Euretina, ancien président du Club francophone des spécialistes de la rétine et ancien responsable des comptes du Club Jules Gonin.
Son principal domaine d'intérêt concerne le diagnostic et le traitement des maladies rétiniennes, la chirurgie rétinovitréenne et l'imagerie. Ses recherches récentes se concentrent sur la façon d'obtenir les meilleurs résultats fonctionnels après les traitements médicaux ou chirurgicaux de l’œil et à la compréhension des altérations de la rétine et leurs relations avec la vision.
En plus de son travail clinique et académique, Pr Tadayoni est l'auteur de plus d'une centaine d'articles médicaux et scientifiques et ainsi que de nombreuses contributions aux manuels d'ophtalmologie. Il a reçu de l’American Academy of Ophthalmology le prix d’Achievement Award.
Il est aussi très attaché à la formation et l’enseignement. Il a l'honneur d’avoir participé à la formation de nombreux assistants et chercheurs.
2014 - 2018